Le SMIRTOM du Vexin poursuit sa politique de sécurisation anti-chutes pour les bennes de ses déchèteries.

Après la sécurisation de la déchèterie de Magny-en-Vexin en décembre 2016, c’est au tour de celle de Marines.

Compte tenu de l’arrêté ministériel de 2012 qui impose la présence de barrières de protection, la déchèterie de Marines se met aux normes NF P 01-012 pour les Établissements Recevant du Publique (ERP) et NF EN ISO 14122-3 pour les Établissements Industriels (EI).

Dans le souci de prévenir les chutes et d’éviter les accidents mortels (comme celui survenu en 2018 dans le Pas-de-Calais), toutes les bennes seront équipées de garde-corps, sécurité obligatoire à compter d’une hauteur de chute d’un mètre.

Ces barrières de sécurité seront donc installées sur les bennes de déchets verts, cartons, encombrants, bois et ferrailles. Pour la benne à gravats, un dispositif électrique basculant spécifique sera mis en place.

En complément, de nouvelles signalétiques permettront une meilleure identification des bennes.

L’ensemble de ces installations sera opérationnel à compter du 26 avril 2019.

La mise en place de ces dispositifs ne permettra plus de basculer le contenu des remorques directement dans les bennes.

Pour les végétaux, il sera conseillé aux usagers de conditionner leurs déchets en sacs ou en fagots.

Les élus et les collaborateurs du SMIRTOM du Vexin soulignent l’importance d’accentuer la sécurisation des déchèteries du syndicat, dans l’objectif de garantir l’intégrité physique et la protection des usagers à l’accès et à l’utilisation de ses déchèteries.